Roller hockey N3 : Coupe de France Rochefort/Pessac : un match de gala !

Retour de la coupe de France à la Vieille Forme Arena

Un an après avoir quitté piteusement cette compétition avec une loudre défait 1/8 contre Chateaubriant (N2) ,les tigers reçoivent les Maohis de Pessac pour un test grandeur nature face à un pensionnaire de la nationale 2 depuis plus de 10 ans.

Une opposition très solide puisque les joueurs du SPUC ont réussi l’exploit d’aller battre l’ogre bordelais dans sa salle  6/4. Une sacrée performance qui en dit long sur la qualité de ce groupe emmené par un quatuor infernal : Doryan Riffaud ,joueur emblématique du club passé par Les Boxers de Bordeaux , Guillaume Cochet en provenance de Bordeaux Elite roller hockey  , Gabriel Cotnoir buteur prolifique dans la poule N2 l’an passé et enfin le plus jeune et pas le moins talentueux ; Yoann la Chapelin joueur du groupe Elite des Boxers de Bordeaux qui a fait quelques piges en Ligue Magnus ! Des Cv impressionnants au sein d’une équipe bien en place.

Pour Guillaume Tribes et ses hommes la tache s’annonce très ardue mais pas insurmontable avec un groupe identique à celui de la semaine passée à l’exception de M.Lafaurie reparti en Belgique pour ses études. Les belles choses entrevues la semaine passée ne demandent qu’à être confirmées dans un match ou l’intensité devrait être bien supérieure à celu de samedi dernier.

Coup d’envoi 19h30. Ouverture des portes 18h30 (réservation fortement conseillée pour espérer rentrer dans la salle : sur la page facebook du club ou sur info@tigersrochefort.fr). Entrée gratuite.

OCTOBRE ROSE : les tigers s’engagent et un maillot rose sera à gagner à l’issue de la rencontre.

Roller hockey N3 : 2è journée ROCHEFORT / BORDEAUX

Un gros morceau se présentait à la Vieille Forme Arena avec la venue des Lions de Bordeaux.

Les Tigers n’ont pas raté leur entrée dans la compétition en s’imposant 6/2 dans un match maîtrisé de bout en bout.

Guillaume Tribes avait prévenu ses protégés : ce match contre Bordeaux s’annonçait compliqué face à un club possédant un réservoir important de joueurs capables d’évoluer en championnat national. Ces craintes étaient justifiées à la lecture de la composition de l’équipe alignée par Benoît Chalopin : 5 joueurs N2 (2017-2018) et 2 joueurs N1 dont un des gardiens. Non ,les Girondins n’étaient pas venus pour faire de la figuration sur les bords de Charente.

Du côté des locaux, avec un effectif au grand complet (Mathieu Lafaurie faisant son retour en provenance de Bruxelles au sein de l’équipe) les consignes étaient claires. Imposer un rythme soutenu avec un gros pressing pour étouffer les velléités de leurs adversaires. Les joueurs maritimes appliquaient les consignes de leur coach à la lettre en sautant littéralement à la gorge de leurs adversaires peu habitués à ce genre de jeu.

Les Tigers prenaient rapidement le score et la conduite du match. 1/0 puis 2/0 au bout de quelques minutes. C’est alors que Benoît Chalopin sortait son premier gardien (blessé) pour faire rentrer son «  joker », gardien international espoir (2012) ex Maisons-Lafitte N1. Une rentrée payante pour les Bordelais puisqu’il tiendra à bout de bras une équipe archi-dominée et retardera l’échéance très longtemps.

6/2 score final. Rochefort s’impose nettement dans un match à sens unique. Guillaume Tribes peut se montrer satisfait de ses troupes sans tomber dans l’euphorie. Les attaquants Rochefortais ont été trop peu efficaces face à un excellent portier pour se satisfaire de leur prestation et se doivent de chercher des solutions collectives au lieu de buter sur un mur comme ce fût le cas samedi.

Le public venu en nombre (138 spectateurs) a pu le constater, il y a aura du spectacle cette saison à la vieille Forme Arena pour une saison très prometteuse.

Prochain rendez-vous samedi 27 octobre 19h30 en coupe de France face à une très grosse équipe : les Maohis de Pessac (N2).

U19: un démarrage dans le rouge

Une entame ratée et une qualification déjà plus que compromise.

C’est le constat sévère de cette première journée de championnat U19 disputée à st Médard.

Le  problème de la journée était pourtant simple et se résumait à un nom : Mikel Saënz. Ce jeune et talentueux Angloy (international junior) qui était dans le groupe sénior Elite samedi soir à Bordeaux  représentait le danger principal pour nos tigrous. L’avertissement répétéet re- répété par le staff technique n’a pas eu d’effet. Il a à lui seul tout balayé sur son passage. 9/2 pour les Artzaks , une véritable correction pour les tigrous qui n’ont jamais su répondre au problème tactique posé. D’autant plus rageant que la semaine précédente les U17 avaient de leur côté complètement étouffé  les joueurs de la côte basque en s’imposant 6/1.

Le deuxième match de la journée face à St Médard 2 n’aura pas été plus rassurant. Si les trois points de la victoire (8/2) sont là face à une équipe combattive et bien en place, la manière ne l’est pas avec un jeu très brouillon et peu altruiste.

Il y a du pain sur la planche pour espérer une qualification pour les ¼ de finales du championnat de France, objectif clairement affiché pour cette équipe comme pour les U17 et U15. Les résultats de cette première journée ne poussent pas à l’optimisme puisque St Médard 1 (4è du championnat de France l’an passé) caracole déjà en tête du championnat et confirme son statut de grand favori devant Anglet et Bordeaux qui ont fait match nul. Les Lions de Bordeaux sont la surprise de ce début de saison et s’annoncent comme un prétendant très sérieux à la qualification.

U19: on remet ça à St Médard

La première journée de championnat U19 se déroulera ce dimanche à St Médard avec un programme identique à celui des U17 la semaine passée.
Deux matchs face à Anglet et St Médard. Une rude entrée en matière face aux Artzaks qui comptent un joueur du groupe Elite dans leurs rangs en la personne de Mikel Saënz. La rencontre face aux bugs (c’est en très grande majorité l’équipe U17) semble plus abordable.
Même constat que chez les U17, il faudra être performant dès le début du championnat pour accrocher une des deux places qualificatives pour les ¼ de finales du championnat de France. L’an passé, les tigrous avaient terminé le championnat à la 3è place. Comme les saisons précédentes ils évolueront en entente avec La Rochelle et Poitiers

U17 : un début de saison prometteur

Une entame de championnat réussie pour ce groupe avec deux très belles victoires 6/1 face à Anglet et 14/0 St Médard 2. Les tigrous se savaient attendus au regard des excellents résultats obtenus l’an passé lorsqu’ils avaient joué les trouble fête au cours des finales de zone ou des demi-finales du championnat de France. Tous les ingrédients ont été réunis : engagement physique , recherche de solutions collectives et efficacité. Si de gros progrès sont attendus sur la maîtrise technique il n’en demeure pas moins qu’il faudra compter sur eux pour décrocher une des deux places qualificatives pour les 1/4 de finales du championnat de France.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com