Tournoi de pré-saison

14315489_1504221102936657_1578159502_oLes Tigers retrouvaient leur salle de la vieille forme ce dimanche pour un tournoi triangulaire avec les 2 équipes N3 de St Médard. Des Bugs toujours armés jusqu’aux dents (plus gros club français avec 500 licenciés et près de 100 joueurs seniors!) avec une équipe N1 nouvellement promue pleine d’ambition et qui attire de plus en plus de joueurs. Donc forcément lorsqu’ils débarquent sur les bords de la Charente avec 20 joueurs,leur coach emblématique Yannick Goîcoechea et Yoann Jalinier (ex-international) comme entraîneur on s’attend à voir du hockey. Les Tigers de leur côté affichaient presque complets avec 15 joueurs et 1 gardien : seul manquait à l’appel Valentin Maret dans les buts. L’occasion de voir à l’oeuvre Maxime Tribes nouvellement arrivé ainsi que Mathieu Lafaurie, cadet 2, qui tentera de se faire une place au sein d’un effectif bien en place. Une bonne mise en route après seulement 4 entraînements face à des bugs qui venaient également roder leur effectif en vue de constituer leurs équipes. Si la marge de progression est considérable tant sur le plan physique, tactique ou technique les Rochefortais ont le potentiel pour jouer le haut de l’affiche encore cette saison.

Le 1er match de la saison aura lieu à Bourges le 8 octobre face à un promu ambitieux. La vieille forme aréna quant à elle sera certainement archi-comble le 22 octobre lors du 1er match à domicile face à St Médard 1. Un choc sommet entre le 2è et le 3è de la phase de poule l’an passé, les 2 équipes faisant figures avec Bordeaux de favoris cette saison.

Les résultats :

Rochefort/St Médard 1 : 7/4

Rochefort/St Médard 2 : 3/5

St Médard 1/St Médard 2 : 2/3

MERCATO DES TIGERS : arrivée

14218259_1487396177952483_2054765246_n« Un air de famille »

Les Tigers se découvrent des ambitions après être passés tout près de la montée en n2 l’an passé et frappent un grand coup en recrutant Maxime Tribes, 30 ans, évoluant au poste d’arrière qui arrive des rafales de Viry Chatillon pour rejoindre son frère aîné Guillaume, entraîneur des Rochefortais. Petit retour sur le parcours de Maxime. Après avoir débuté le hockey à chez les glaceux de Viry (prestigieux club formateur dont est issu un certain Julien Thomas), il découvre le roller hockey après une blessure au genou qui l’avait éloigné des patinoires pendant un an. Ses qualités sont rapidement repérées et il est sélectionné en équipe régionale minime Île de France et fini vice champion de France. Il continue son apprentissage jusqu’en sénior et intègre ensuite l’équipe 1 avec laquelle il joue en N3. Puis l’équipe monte jusqu’en N1. Il reste à Viry au sein de l’équipe qui repart en N4, il est champion de France de N4, puis se qualifie pour la montée en N2 en finissant dans les 6 premiers de la N3 l’année suivante. Après 1 an d’arrêt il décide de s’engager dans une nouvelle aventure avec Rochefort. C’est donc un atout maître qui rejoint un groupe performant l’an et devrait apporter une présence physique indéniable avec son mètre quatre vingt quatorze mais aussi des qualités techniques de relanceur. L’intégration de Maxime devrait se faire à vitesse grand V avec des joueurs qu’il connaît pour beaucoup d’entre eux ayant déjà par le passé foulé la piste de la vieille forme pour des entraînements estivaux ou lors de tournois amicaux. Un « rafale » (c’est nom des joueurs de Viry) chez les Tigers voilà qui promet beaucoup !

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com