Une entame ratée et une qualification déjà plus que compromise.

C’est le constat sévère de cette première journée de championnat U19 disputée à st Médard.

Le  problème de la journée était pourtant simple et se résumait à un nom : Mikel Saënz. Ce jeune et talentueux Angloy (international junior) qui était dans le groupe sénior Elite samedi soir à Bordeaux  représentait le danger principal pour nos tigrous. L’avertissement répétéet re- répété par le staff technique n’a pas eu d’effet. Il a à lui seul tout balayé sur son passage. 9/2 pour les Artzaks , une véritable correction pour les tigrous qui n’ont jamais su répondre au problème tactique posé. D’autant plus rageant que la semaine précédente les U17 avaient de leur côté complètement étouffé  les joueurs de la côte basque en s’imposant 6/1.

Le deuxième match de la journée face à St Médard 2 n’aura pas été plus rassurant. Si les trois points de la victoire (8/2) sont là face à une équipe combattive et bien en place, la manière ne l’est pas avec un jeu très brouillon et peu altruiste.

Il y a du pain sur la planche pour espérer une qualification pour les ¼ de finales du championnat de France, objectif clairement affiché pour cette équipe comme pour les U17 et U15. Les résultats de cette première journée ne poussent pas à l’optimisme puisque St Médard 1 (4è du championnat de France l’an passé) caracole déjà en tête du championnat et confirme son statut de grand favori devant Anglet et Bordeaux qui ont fait match nul. Les Lions de Bordeaux sont la surprise de ce début de saison et s’annoncent comme un prétendant très sérieux à la qualification.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com