Les Tigers se réveillent

// 01/12/2014 // Nationale 3, Sénior

rochefort-bordeauxCe dimanche, les Tigers se déplaçaient à Bordeaux pour affronter les Aloses dans un match déjà crucial pour les Maritimes. Après un bon début de saison, les deux lourdes défaites à domicile pesaient sur le moral des Rochefortais, en effet, en quinze jours les Tigers avaient enchaîné leurs deux plus gros revers à domicile. C’est donc dans un état d’esprit un peu mitigé que les Rochefortais arrivaient en terre Girondine. Si l’envie de relever la tête était là, la crainte pouvait se lire dans les regard de chacun avant le coup d’envoi.

C’est pourtant les Tigers qui commencent de la meilleur des manières le match en inscrivant le premier but par David Rabiller assisté de Jérémy Gérard. Les Bordelais reviendront vite au score avant que Gregory Paquereau, de retour dans l’effectif après trois mois d’absence, donne l’avantage aux Maritimes. Après une bonne première période, ou les Tigers auront su alterner jeux cours / jeux longs, temps forts / temps faibles et bien canaliser les attaques des Aloses, c’est avec un petit but d’avance que les bleus rentrent aux vestiaires.

A la mi temps les mots du capitaine sont claires. » Le résultat est en notre faveur. La piste est difficile, on est que huit et en face ils vont revenir le couteau entre les dents. Donc si on veut les trois points, il va falloir aller les chercher avec nos tripes. » Au retour des vestiaires, malgré ces mots, les Tigers souffrent pendant les dix premières minutes et subissent les assauts répétés des Aloses. C’est une faute des Bordelais qui fera redescendre d’intensité les locaux. Et à cet exercice les Rochefortais ont beaucoup progressé et il ne leur faudra qu’a peine trente secondes pour inscrire le troisième but d’un mouvement d’école à quatre conclut par Romain Delsol.

La suite est un peu plus compliquée, les Aloses marqueront par deux fois pour revenir au score, un temps mort mettra fin à l’hémorragie. Stratégie payante puisque Romain Delsol redonnera l’avantage aux Tigers d’un slap rageur en plaine lucarne. Moins de vingt secondes plus tard Jeremy Gérard, assisté de Gregory Paquereau, scellera définitivement le sort des locaux. Les dix dernières minutes seront que maîtrise des Rochefortais pour garder ce score et ramener les trois points.

Une victoire qui fait du bien au moral mais un niveau de jeu qu’il faudra confirmer à domicile dans quinze jours face à Nantes.